« Bien souvent, j'ai songé à t'écrire, à toi restée là-bas, de l'autre côté de la Méditerranée, à Sétif (S'tif) où je suis née… »

Et voilà que Denise Morel-Ferla décide d’écrire une nouvelle lettre à l’Algérie de son enfance…